Rechercher

C'est la fin des vacances.

Voilà, on a rangé les vélos, le parasol et le salon de jardin, les paddle, les combars, les bottes et les tongues.

On rentre demain.

On retourne à la vie normale, mais pas que, puisque dans la vie normale depuis quelques mois, on avance masqués, ce qui en soit, n'est pas tellement normal. Mais c'est comme ça, on n'a pas le choix.

Avant d'écrire ce petit édito, je me suis dit que j'allais vous parler de mode, puisque quand même c'est un peu pour ça que vous êtes là. Mais en fait, non. Enfin pas tout de suite. Déjà je voudrais vous encourager à lire le dernier Elle. Celui avec Alexandra Lamy en photo de couv. Dedans il y a tout ; des pages sur la mode de cet hiver, un article un peu farfelu sur "les 7 idées pour une rentrée (un peu) sereine" et un entretien avec Christophe André. Si vous ne connaissez pas Christophe André, c'est dommage, vous passez à côté de quelque chose. Parce que franchement, la rentrée sereine c'est pas tellement gagné, non ? Et lui, Christophe André, il sait des choses très importantes sur la vie. Sur comment on peut essayer d'être un peu serein dans ce monde bizarre. Déjà, il n'essaie pas de nous faire croire qu'on peut apprendre la sérénité comme ça en deux coups de cuillère à pot de miel (on n'est pas des guêpes non plus einh). Il sait et tente de nous faire comprendre dans quelle direction on peut aller si on veut être un peu moins angoissés, ou tristes, ou malheureux. Il n'essaie pas de nous faire croire qu'on va passer à côté de certaines choses à priori graves et surtout, inéluctables, genre comme vieillir, être malade, ou même, mourir. Tu parles d'un sujet, super, à peine rentrés de vacances on a déjà des gros mots dans la bouche. Enfin bref, j'ai appris avec le Elle, que le Monsieur André a sorti un bouquin qui sera bientôt en librairie qui s'appelle : L'Abécédaire de la sagesse, coécrit avec Matthieu Ricard et Alexandre Jollien. Je veux le lire celui-là aussi, parce que la sagesse, quand même ça peut aider. Et on la trouve pas tellement partout finalement ; aujourd'hui la règle serait plutôt quand ça va pas, de "trouver la paix dans la méditation". Tu les vois bien les pro de la méditation qui nous donnent des leçons de vie à 2 balles ? Alors que la sagesse, la vraie, celle qui existe depuis 2000 ans, elle est inamovible, elle réside au fond de nous, et on peut tous aller la chercher. C'est bon pour le moral. Et donc si ce problème de moral est résolu, le reste devrait glisser tout seul, du coup, à nous les portes ouvertes de la félicité, du bon goût, de la sérénité, de l'allure ultra stylée, bref, le nirvana de la parfaite fashion attitude.

C'est pour toutes ces raisons, que je ne parlerai pas de mode.

Parce que quand vous allez voir les pièces que j'ai choisies pour vous, vous saurez direct comment les assembler ; vous saurez direct dans quelles circonstances porter ce pantalon divin ou cette veste complètement dingue, et vous saurez direct, ce qui vous va. Et si vous ne savez pas, je serai là, vous aurez juste à demander.

Je veillerai sur vous, et vous veillerez sur moi.

La sagesse, on la partagera ensemble, ou à tout le moins, on essaiera. Parce que plus on est de fous à tenter de mieux vivre, de mieux être, de ralentir le rythme, de se parler et de s'écouter, plus c'est plus facile.

Regarde, quand j'ai ouvert le boudoir c'était il y a 10 ans, j'étais toute seule. Et aujourd'hui je suis là avec vous, vous m'avez rendu tellement plus sage que je n'étais.

Bref, on sera bien ensemble, encore et encore, et cette rentrée, promis, on se la rendra joyeuse, douce, vivante, on conjurera le mauvais sort et on défiera les vieux diktats écrits par les ayatollahs de la mode du monde d'avant.

On partagera des recettes de tomates cuites au four avec des poivrons, avec juste un peu de sel, recouvertes d'un semis de basilic.

On poussera des Ah et des Oh de joie et d'admiration devant les oeuvres de Sophie Cousinié, accrochées au Boudoir jusqu'à la fin de l'année.

On boira des bulles légères dans des verres à pied pour fêter le vernissage de cette exposition.

Et on adorera l'automne qui arrivera un jour, parce qu'on adore porter des bottes avec des robes à fleurs et des jolis manteaux.

N'oubliez pas,

La boudoir attitude, c'est une pointe de vintage

un souffle de justesse et d’à propos.

C'est un état d'esprit, la recherche de l'élégance, la joie de la diversité.

C'est tout simple.

Et voilà, vous êtes irrésistible.

A très vite chers Vous,

Marguerite.


97 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout